George Eastman

George Eastman
George Eastman, fondateur de Kodak

George Eastman est le fondateur de l’entreprise liée à la photographie la plus importante de l’histoire pour la démocratisation de cette invention : Kodak.

Situons déjà Eastman : Entrepreneur américain du milieu du XIXe au début du XXe (1854-1932). Au départ de sa carrière, il est employé de banque. Souhaitant acheté des terres à Saint-Domingue, il achète un appareil photo pour ramener des clichés de ses futures acquisitions. Il ne fit jamais le voyage mais se prit de passion pour la photographie. Son nouveau passe-temps va devenir pour lui un métier. Il démissionne de la banque et se tourne vers la fabrication des plaques au collodion.

Mais il va orienter  son industrie au cours des deux premières décennies vers le film en rouleau et la conception des appareils les utilisant. Il recrute de brillants ingénieurs et développe Kodak.

Les premiers Kodak en 1888 étaient livrés avec un film d’une centaine de photos circulaires de 6,35 cm de diamètre. L’appareil devait être renvoyé à l’entreprise, les photos étaient développées et l’appareil rechargé. Le slogan publicitaire : « Appuyez sur le bouton, nous faisons le reste ». Avant la photo était uniquement une affaire de spécialistes ou d’amateurs éclairés, maintenant tout le monde peut prendre des photos (enfin, le coût reste un frein encore important). Cette appareil fut le premier avec des films en rouleau à connaitre un succès commercial.

Pourquoi Kodak : mystérieuse question, Eastman aimait la lettre K ! (j’aime bien le concept d’aimer une lettre …) et souhaitait un nom pouvant se prononcer dans toutes les langues. Il avait raison d’être ambitieux !

Avec ce premier appareil, Kodak devient aussi le premier laboratoire mondial de tirage photo.

Le souhait d’Eastman était que chaque foyer possède un appareil photo. Pour cela, il fait développer par Franck Brownell des appareils à plus bas prix. Parmi les modèles de Brownell, le plus célèbre est le Brownie. Sa création date de 1900 et connu un succès immédiat. Les critères de cet appareil : un prix abordable et une grande fiabilité. Le nom Brownie est emprunté au nom de petits lutins de livre pour enfant et pas un dérivé du nom de son concepteur ! La famille Brownie comporte quelques 200 modèles et accessoires… avis aux collectionneurs !

Eastman disparu le 14 mars 1932.

 

 

source : 150 ans d’appareils photo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s